• Diabéte

CABINET CONVENTIONNE POUR PATIENTS DIABÉTIQUES A LÉSIGNY

 

POURQUOI CONSULTER UN PÉDICURE EN CAS DE DIABÉTE ?

Parmi les complications liées au diabète, on compte celles qui touchent directement les extrémités des membres inférieurs. Elles sont étroitement liées à la baisse de sensibilité des nerfs de contact (neuropathie) et empêchent la perception des petites blessures ou anomalies du pied (cor, durillon, fissure, crevasse, mycose...). Le risque est la mauvaise cicatrisation due à l’artérite : les artères se bouchent et finissent par s'amplifier et s'infecter avec un risque d'amputation.
 

ÉVITEZ L'AMPUTATION ET RÉALISEZ UN DIAGNOSTIC PRÉCOCE...

Il est admis que 5 à 10% des diabétiques sont victimes d'amputation. Ce chiffre est équivoque puisqu’on compte tout de même près de 10 000 amputations dues aux complications du diabète en France et chaque année. Parallèlement, on sait qu'un grand nombre de ces amputations pourrait être évité grâce à davantage de prévention, un diagnostic précoce et des soins appropriés.
 

10 CONSEILS DE VOTRE PÉDICURE PODOLOGUE :

  • Garder un taux de glycémie équilibré,
  • Arrêter de fumer (effets néfastes sur la circulation sanguine),
  • Sécher vos pieds après une douche,
  • Se méfier des sources de chaleur (radiateurs,…),
  • Ne pas marcher pieds nus,
  • Avoir une bonne hygiène des pieds, des orteils et des ongles,
  • Surveiller visuellement (vous, un proche ou un spécialiste) l'état de vos pieds,
  • Vérifier avec la main l’intérieur de vos chaussures,
  • Avoir des soins et traitements antiseptiques adaptés à votre cas,
  • Proscrire certains ustensiles d'hygiène ou de confort (certains coupe-ongles). 

TARIFS & HONORAIRES

L'Assurance Maladie rembourse les soins de prévention réalisés par le pédicure-podologue pour les patients diabétiques qui présentent un risque élevé de lésions ou de plaies des pieds. Le remboursement concernant : les personnes diabétiques de grade 2 (4 soins par an) et de grade 3 (6 soins par an) : 27€ au cabinet, 29,5€ à domicile.
 

POURQUOI RÉALISER DES SEMELLES ORTHOPÉDIQUES EN CAS DE DIABÉTE ?

Lorsqu’on est diabétique, une des complications touchant en premier temps les extrémités des membres inférieurs est la perte de sensibilité de contact : la neuropathie. Celle-ci perturbe la statique et la dynamique du pied, responsable d’hyperkératoses (corne aux points d’appuis). Si ceux-ci ne sont pas soignés chez la personne diabétique, ils pourront provoquer des hématomes en profondeur et laisseront place à des ulcérations de la peau : c’est le mal perforant plantaire. Par ailleurs, l'occlusion des artères au niveau des membres inférieurs (artérite) due à l’accumulation de sucre dans les vaisseaux sanguins, entraîne un déficit d'oxygène dans le sang nécessaire à la cicatrisation. Elle va donc fortement aggraver le processus, allant parfois jusqu’à l’amputation.
 
La réalisation de semelles orthopédiques effectuée en prévention : pour répartir les appuis plantaires et ainsi éviter les complications, ou en palliatif pour décharger les maux perforants plantaires.